Investir dans le sport en entreprise … bonne ou mauvaise idée ?


Comment les entreprises investissent-elles dans le sport ?

L’étude menée par Goodwill management en 2015 pour le MEDEF et le CNOSF (*) définit ainsi le niveau d’engagement des entreprises pour favoriser la pratique des activités physiques et sportives (APS) de leurs salarié(e)s :

  • Niveau 1, engagement faible: l’entreprise incite ses salariés à la pratique des activités physiques et sportives, mais n’y engage que très peu de moyens (elle fait, par exemple, uniquement des efforts de communication, sensibilisation, voire formation) ;

  • Niveau 2, engagement moyen: l’entreprise engage des moyens matériels ou financiers (chèque sport, salle de sport…) ;

  • Niveau 3, engagement fort: l’entreprise permet la pratique des APS sur le temps de travail.

(Source Goodwill management - Etude de l’impact économique de l’Activité Physique et Sportive (APS) sur l’entreprise, le salarié et la société civile ; synthèse de septembre 2015).

Les enquêtes internes d'entreprises montrent que le sujet est sensible chez les salariés, qui apprécient tout ce qui favorise le sport mais aussi les activités liées au bien-être et à la santé sur les lieux de travail. En tant qu'agence événementielle, nous voyons évidemment d’un œil très positif les facilités offertes aux salariés par l'entreprise, salles, équipements, coachings etc. Les salariés en profitent d'autant plus que nous les motivons, à la fois par l'objectif que constituent nos événements sportifs et par la préparation physique et mentale que nous délivrons en amont.

Quelques réserves sur les frontières entre vie privée et vie professionnelle

Mais attention, nombreux sont aussi celles ou ceux parmi les salarié(e)s qui ne souhaitent pas mêler vie privée et vie professionnelle. Il n'est pas toujours facile de passer du boulot à une pratique sportive sur les lieux mêmes du travail, et certains mêmes s'y refusent pour des raisons parfaitement légitimes. A chacun sa liberté !

Il est vrai qu'avec la possibilité de communication 24/24 grâce aux technologies et aux outils numériques, le respect de la vie privée devient critique. Afin d'éviter les abus, et les risques juridiques qu'ils pourraient engendrer, certaines entreprises n'hésitent plus à rédiger des chartes de bonne conduite pour réguler les usages des portables, des messageries, des horaires de réunion, des transports. Elles recommandent par ailleurs à leurs managers de donner l’exemple ( voir par exemple le groupe chimique Solvay qui a rédigé et diffusé à ses salariés une charte d’équilibre vie privée/vie professionnelle).

Le code du travail s’en mêle également, avec la nouvelle loi El Khomri et le « droit à la déconnexion ». Les partenaires sociaux doivent en faire un point annuel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail, au cours de la Négociation annuelle obligatoire (NAO; entreprises de plus de 50 salariés).

Revenons au sport !

Alors qu’en est-il pour le sport et l'activité physique en entreprise ? C’est évidemment un tout autre registre, car il ne s’agit pas ici de faire subir une contrainte aux salariés. C'est tout le contraire ! De notre point de vue, la libre participation à tous les événements de motivation que nous organisons est évidemment un pré-requis.

Simplement, l'investissement dans le sport doit s'effectuer de manière mesurée, bien ciblée et avec une grande flexibilité. Il revient aux entreprises d’être « pro-actives » en restant toujours à l’écoute des aspirations de leurs salariés.

Si l’on se dit simplement « favorable au sport », il nous semble que douches et vestiaires constituent les minima indispensables. Mais si l’entreprise souhaite vraiment appliquer la fameuse devise « mens sana in corpore sano », elle peut aller beaucoup plus loin…

...en faisant appel à notre expérience par exemple ? Nous aurons beaucoup de solutions à proposer, audit, best-practice, coaching, organisation événementielle etc. Favoriser les esprits sains dans des corps sains, cela pourrait être notre devise et cela ne date pas d'hier !

(*) CNOSF - Comité National Olympique et Sportif Français

Billets Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Le palmarès des bénéfices pour l'entreprise

AT2J Sport & Event © 2018